Granulés et copeaux de bois

Que vous décidiez d’utiliser des granulés de bois ou des copeaux comme combustible, les deux variantes présentent des avantages décisifs par rapport aux dispositifs de chauffage au gaz ou au fioul. Elles sont neutres en CO2 lors de la combustion. Cela signifie que la quantité de dioxyde de carbone (CO2) émise lors de la combustion équivaut à peu près à celle absorbée par un arbre au cours de sa vie.

Comparatif des coûts de chauffage de quelques combustibles

D’un point de vue économique, le principal avantage est que le bois est beaucoup moins cher que le pétrole ou le gaz. En tant que matière première nationale, elle est exempte de taxes sur les huiles minérales et l’écotaxe. Même la TVA que l’on applique pour ce produit est réduite à 7% au lieu de 19%. Le coût d’un kilowattheure de chauffage pour le fioul est le plus élevé. Il est talonné par celui du gaz. Ce sont les granulés et les copeaux de bois qui présentent le coût par kilowattheure le moins élevé parmi ces 3 trois combustibles.

Plus concrètement, les coûts des matières premières sont environ deux fois plus élevés pour les systèmes de chauffage au fioul ou au gaz… indépendamment des besoins en chauffage du bâtiment ou des pertes d’énergie du système de chauffage.

Dans ces enquêtes, les systèmes de chauffage suivants ont été comparés :

  • Chaudière à pellets + solaire.
  • Micro-cogénération + solaire.
  • Chaudière à condensation gaz + solaire.
  • Pompe à chaleur + solaire.
  • Chaudière fioul à condensation + solaire.

De ce fait, le dispositif de chauffage « chaudière à pellets en bois + solaire » possède le coût le plus bas avec environ 31 € / m² de surface utilisable pour les bâtiments sans isolation thermique. Même pour les maisons bien isolées thermiquement, le coût total est inférieur à 20 € / m² était dans le haut de gamme. En ce qui concerne les émissions de CO2, le chauffage via les pellets ou les copeaux de bois dépasse généralement tout système de chauffage traditionnel (fioul, gaz, pompe à chaleur, cogénération).

Se chauffer avec des pellets ou des copeaux de bois ?

Que ce soit pellets ou copeaux de bois, ces deux types de combustibles ont chacune leurs propres avantages.

Les copeaux de bois sont bien sûr beaucoup moins chers que les granulés de bois. Une tonne de bois est largement moins chère qu’une tonne de copeaux ou granulés de bois.

En revanche, les granulés nécessitent beaucoup moins d’espace de stockage. Dans un mètre cube d’espace, vous pouvez placer environ 650 kg de pellets ou 180 à 240 kg de copeaux de bois. La valeur calorifique (Hu) des pellets est supérieure à celle des copeaux de bois. Elle est de 4,9 kWh / kg et de 3 à 4,5 kWh / kg (en fonction de la teneur en humidité) pour les copeaux de bois. Cela signifie, bien sûr, que l’espace de stockage nécessaire par MWh de chaleur sous forme de pellets se situant entre 0,35 et 0,55 m³ et pour les copeaux de bois (à sec) environ 1,2 m³ / MWh.

Les granulés de bois nécessitent au total environ le quart de l’espace de stockage de combustible avec la même quantité de stock énergétique, par rapport aux copeaux de bois.

Un autre avantage des granulés de bois est la qualité standardisée du combustible. L’alimentation automatique constitue un avantage indéniable en termes de confort. Les problèmes techniques rencontrés au début ont été résolus.

Pour répondre à la question « Qu’est-ce qui coûte moins cher : les copeaux de bois ou les pellets ? » Bien sûr, il ne suffit pas de regarder le coût de la matière première. Il faut aussi se poser ces questions :

Y a-t-il assez d’espace de stockage disponible ? Un chargement automatique est-il techniquement possible? Y a-t-il suffisamment de temps pour le traitement manuel des copeaux de bois et des équipements de l’usine ? Quelle application est prévue (cheminée pour le salon, système de chauffage central avec alimentation en eau chaude …) ? Une combinaison avec d’autres systèmes de chauffage (solaire thermique, chaudière déjà existante…) est-elle prévue ?…

Avant de choisir un système de chauffage, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui saura vous donner les meilleurs conseils.

Bien choisir son granulé de bois, sur quels critères ?
Privilégier le granulé de bois aux autres énergies, pourquoi ?