Astuces pour tester si votre bois de chauffage est sec

Le bois de chauffage sec brûle mieux

Il est conseillé de toujours se chauffer avec du bois de chauffage sec pour tirer le meilleur parti du combustible et du dispositif de chauffage. Avec du bois sec, vous obtenez la meilleure combustion.

Le bois sec est plus respectueux de l’environnement puisqu’il n’émet pas de poussières fines lorsqu’il brûle.

Le bois de chauffage est considéré comme sec lorsque son taux d’humidité est inférieur à 18%. Le pourcentage indique le poids de l’eau par rapport au poids total de la pièce en bois. A titre d’exemple, un morceau de bois de chauffage pesant 1 kg et ayant un taux d’humidité de 20% contient 200 g d’eau. Le revendeur qualifie le bois de chauffage de « sec » si le pourcentage d’humidité est inférieur à 20%.

Pourquoi se chauffer avec du bois sec ?

Pour obtenir la meilleure combustion et performance de chaleur possible de votre poêle, vous devez privilégier un bois sec. L’efficacité de chauffage est nettement meilleure avec un combustible à cet état.

Le bois humide est nocif pour l’environnement et présente l’inconvénient majeur de dégager trop de fumée nocive.

Comment tester si votre bois est sec ?

Il existe plusieurs méthodes pour vérifier si votre bois est suffisamment sec pour le chauffer.

  • Le test du détergent.
  • Le test d’impact, qui indique rapidement si le bois est suffisamment sec.
  • Le test visuel : présence d’éventuelles traces de saleté, de moisissure et de champignons qui sont des indicateurs d’humidité.
  • Le test d’humidité à l’aide d’un humidimètre qui vous donne le taux d’humidité exact de votre bois de chauffage.

Le test du détergent : soufflez sur votre bois de chauffage

En utilisant cette méthode, vous pouvez facilement tester si votre bois est sec. Tout ce dont vous avez besoin est un détergent conventionnel.

Comment procéder :

  1. Mettez une goutte de détergent sur une extrémité du morceau de bois et frottez légèrement la goutte.
  2. Soufflez fort du côté opposé du bois.

Si des bulles se forment sur le côté du liquide vaisselle, votre bois est suffisamment sec. Cela est dû aux petits canaux dans le bois, qui transportent l’eau. Si vous laissez tomber du bois et que vous le mettez à sécher, cette eau s’évapore. L’air que vous soufflez dans le bois peut donc se déplacer librement.

Le test d’impact : écoutez si votre bois est sec

Le test d’impact est un moyen simple de tester à quel point le bois de chauffage est sec. Battez deux morceaux de bois de chauffage l’un contre l’autre. Votre bois de chauffage est sec lorsque le son est dur et résonant. Le bois humide, en revanche, a un son moins aigu lors d’un choc.

Cependant, ce test présente certains inconvénients dont vous devez être conscient à savoir :

  • Par temps de gel, le bois fraîchement coupé peut produire un son puissant et résonant même si le bois n’est pas encore sec.
  • Le test d’impact ne donne qu’une impression générale, mais ne permet pas d’affirmer si le bois est sec à l’intérieur.

Le test visuel : Examinez de plus près votre bois

Votre intuition est un bon outil pour évaluer le taux d’humidité de votre bois de chauffage.

Voici une liste de points à contrôler pour tester si le bois est sec ou pas.

Le bois de chauffage devrait :

  • Etre propre.
  • Etre dur.
  • Avoir des fissures sèches aux deux extrémités
  • Ne pas présenter de traces de moisissure ou de champignons.
  • Ne pas sentir la résine.
  • Avoir des cernes visibles.
  • Avoir un ton clair. L’exposition au soleil colore le bois jaunâtre. Le vieux bois devient grisâtre. Souvent, l’écorce se dissout également.

Si votre bois de chauffage répond à ces critères, cela signifie qu’il est suffisamment sec pour être utilisé en tant que combustible.

Le test d’humidité : utilisez un humidimètre

Vous pouvez également tester l’humidité de votre bois de chauffage à l’aide d’un humidimètre. Ainsi, vous obtenez un taux d’humidité précis.

Bien choisir son granulé de bois, sur quels critères ?
Privilégier le granulé de bois aux autres énergies, pourquoi ?